Home » Expert » Gestion des mises: les modèles utilisés par les parieurs professionnels

Gestion des mises: les modèles utilisés par les parieurs professionnels

La gestion des mises ou staking management en anglais, est un élément crucial de l’optimisation des profits sur les paris sportifs. Il s’agit, pour le parieur investisseur souhaitant tirer le retour maximum de sa bankroll, d’établir un système performant dans le calcul des mises. Il y en a de très nombreux, loins d’être tous pertinents. Cependant, Pariezmieux.com a recensé les principaux modèles de gestion de mises, utilisés dans le monde entier par les parieurs chevronnés ou professionnels. Ils ont tous leurs avantages et leurs inconvénients, et conviendront à chaque type de parieur suivant son aversion au risque.

 

 

Le flat betting

C’est un modèle que l’on pourrait traduire par mise fixe. Il s’agit de miser toujours la même somme quelque soit le pari sélectionné. Le flat betting est très utilisé par les parieurs professionnels brittanniques. Concrètement, il faut décider d’une mise fixe calculée en fonction du capital initial et la placer uniquement une seule fois par match. Généralement, dans ce système, on prend comme valeur 3% de la bankroll. Mais des parieurs assez serrés choisissent 1% quand les plus spéculatifs prennent 5%, allant même jusqu’à 7%.

Avantages

  • Sa simplicité. C’est très appréciable, particulièrement en live-betting, de savoir instantanément la somme à placer. Cela enlève un paramètre à prendre en compte, et des hésitations qui peuvent perturber la mise en oeuvre d’un pari.
  • Ce modèle oblige également à être sélectif dans son choix de pari. De cette façon, on évite les paris du type fun ou très spéculatif, qui s’avère généralement couteux sur le long terme.

Inconvénients

  • On ne tire pas le retour maximum de sa bankroll. En effet, il y a des ligues, des sports voire des types de paris sur lesquels un parieur a de meilleurs résultats. Ce modèle lui interdit de miser plus sur ces paris ce qui peut être un considéré comme un manque d’ambition.
  • Ce modèle empêche de prendre 2 paris distincts sur un même match, or dans certains cas, les circonstances peuvent imposer soit des paris de couvertures, soit de mises additionnelles.

Mises par unites (notées U)

Ce système impose de diviser de diviser sa bankroll initiale (BK) en unités, et ainsi d’attribuer une valeur à l’unité. Généralement, on prend 1U = 1%BK, mais les parieurs les plus téméraires prennent 1U = 2%BK. En clair, si votre bankroll est de 1000€, votre unité vaudra 10€ ou 20€, suivant les cas. Ensuite, en fonction de divers paramètres, que ce soit votre indice de confiance, votre % de réussite dans le sport en question ou des informations particulières, vous ajusterez vos mises en allant de 0.25U jusqu’à 5U. Ce systèmes est très utilisés par les parieurs professionnels asiatiques et des Pays de l’Est. Nous reviendrons dans le détail sur ce modèle dans un article à venir.

Avantages

  • Théoriquement, c’est la gestion de mise qui génère une rentabilité optimale. En effet, basé sur la confiance et les résultats passés, l’optimisation des mises est assurée. Intrinsèquement parlant, c’est le modèle le plus performant.
  • Sa souplesse. Ce système permet d’aller « taper » des cotes très élevées, ou de « charger » sur un pari, quand on estime que la value est énorme.

Inconvénients

  • Sa complexité. Le choix de la mise devient un élément déterminant dans la prise du pari et oblige à se poser de nombreuses questions. Pas forcément facile à mettre en oeuvre, particulièrement en live.
  • Il nécessite d’avoir un historique assez ancien pour avoir une juste évaluation des sports/ligues où le parieur est performant. De ce fait, la  gestion de mise par unités s’adresse principalement aux parieurs très expérimentés.
  • Il y a moins de sécurité en cas de série perdante assez longue. Les parieurs particulièrement averses au risque peuvent donc être assez réticents à utiliser ce modèle.

 

 

Pourcentage de bankroll (noté %BK)

Le %BK est très proche, en théorie, du système par unités, à la différence près que les mises sont ajustées en pourcentage de la bankroll effective au moment de la prise du pari. Généralement, ce plan a une gamme de valeur allant de 0.25%BK à 5%BK. Concrètement, ce système est assez différent de l’unité, car la BK varie énormément en fonction des séries de paris gagnants ou perdants. En effet, les variations de bankroll sont inhérentes aux paris sportifs qui n’est pas une activité linéaire. Ce modèle est utilisé principalement pour le suivi de tipsters et par les tipsters eux-mêmes.

Avantages

  • Par ce modèle, les séries longuement gagnantes sont amplifiées, en termes d’augmentation de bankroll, car chaque pari précédemment gagné fait augmenter les mises.
  • De même, les séries longuement perdant sont minorées, en termes de diminution de bankroll, par rapport à la gestion de mises par unités.
  • Il y a un effet d’amortissement de variations trop soudaines et brutales, du fait des mises ajustées. C’est donc un système qui convient parfaitement aux investisseurs averses au risque.

Inconvénients

  • Le seul véritable inconvénient de ce système, mais il est de taille, est sa complexité. Il nécessite de connaitre très régulièrement, et très précisément, le montant exact de sa BK. Or quand on utilise de nombreux bookmakers, cela n’est pas aisé. De plus, chaque mise oblige à se munir d’une calculette, ce qui multiplie les sources d’erreurs. Concrètement, le %BK est très difficile à appliquer et nécessitera l’aide de logiciels.
  • Marginalement, le%BK peut être aussi pénalisant pour les amateurs de paris long terme, car ils diminuent « artificiellement » le montant de la bankroll effective. Mais, ces paris sont quand même assez marginaux.

 

En fonction des cotes

Ce modèle consiste à ajuster sa mise en fonction de la cote proposée par le bookmaker. Grosso modo, plus la cote est faible, plus la mise sera élevée. Toutefois, les parieurs expérimentés utilisant ce système s’interdisent généralement de parier sur des cotes inférieures à 1.10, estimant que bien souvent, il n’ y a pas de values en deça. Ce système est assez récent, mais a beaucoup d’adeptes dans les pays scandinaves qui aiment ce staking management. Voici comment ils procèdent:

Valeur de la coteMise
cote comprise entre 1.10 et 1.29 5% de la bankroll
cote comprise entre 1.30 et 1.494% de la bankroll
cote comprise entre 1.50 et 1.693% de la bankroll
cote comprise entre 1.70 et 1.992% de la bankroll
cote supérieure à 21% de la bankroll

Avantages

  • En procédant de la sorte, le parieur fait, en quelque sorte, confiance au bookmaker dans la justesse de ses cotes. Le calcul de la mise s’en trouve ainsi extrêmement simplifié. Ce staking management conviendra particulièrement aux parieurs débutants ou en manque de confiance.
  • Ce modèle convient également aux parieurs amateurs de « cotes basses », préférant miser plus gros sur une petite cote.

Inconvénients

  • Il fait la part belle aux cotes inférieures à 1.50. Or quand un parieur a détecté une value à basse cote, autant aller chercher une cote plus élevée sur les handicaps. Avec déjà 5% ou 4% de placé, ce système empêche quasiment toute mise additionnelle à cote élevée. C’est dommage.
  • Le fait que la majeure partie de la BK soit placée sur des cotes inférieures à 1.50 peut être assez dommageable en cas de plusieurs paris perdants successifs. Même si les séries perdantes à basse cote sont généralement moins longues, elles arrivent tout de même. Or, avec ce système, la bankroll remontera assez lentement. Finalement, son manque de nuances fait que le profit n’est pas optimal.

Choisir un staking management adapté

Tous ces modèles de gestion de mises ont des avantages et des inconvénients. Pour choisir celui qui vous convient, il faut avant tout, déterminer quel type de parieur vous êtes.

  • Etes-vous plutôt averse au risque ou au contraire assez agressif et spéculatif?
  • Avez-vous une longue expérience des paris sportifs, ou au contraire, débutez-vous?
  • Etes-vous plutôt du genre suivi de tipsters ou du genre analyse personnelle et approfondie?

Répondre à ces questions vous permettra de mieux connaitre votre manière de parier, et ainsi vous orienter vers un staking management performant qui vous convienne.

L’autre point important de la gestion de mises est de suivre rigoureusement le plan établi. Il faut vraiment éviter de déroger à ces règles. C’est important, à la fois pour maximiser les profits mais également pour éviter de commettre des erreurs pouvant se révéler très onéreuses sur le long terme.

Voir aussi

Notre comparatif rigoureux des sites de paris sportifs agréés ARJEL

C’est l’ARJEL qui octroie les licences de paris sportifs en France. Pour cela, cette autorité ...