8 Conseils pour débuter sereinement dans les paris sportifs

A chaque nouvelle activité que nous commençons, nous commettons des erreurs dites « de débutants ». Or dans les paris sportifs, elles peuvent vite coûter assez chères. Donc autant les éviter, et profiter de l’expérience acquise par les autres parieurs, pour économiser de l’ argent. Voici donc, quelques règles et conseils afin d’éviter les pièges classiques que les parieurs débutants font, mais aussi et surtout pour ne pas être déçu dès ses débuts, par les paris sportifs, au risque d’abandonner trop vite.


1. Connaitre les différents types de paris

Les bookmakers proposent une multitude de paris sur la même rencontre sportive: over/under, 1N2, mi-temps, buteurs, pour le foot, mais ça peut-être nombre de jeux, vainqueur du 1er set, pour le tennis et bien d’autres paris encore sur de nombreux sports, comme le rubgy ou le basket…etc. On voit donc qu’un novice peut vite s’y perdre. Le premier conseil à donner à un non-initié est de bien comprendre les conditions de chaque pari.

Notre article sur les différents types de paris vous aidera à y voir plus clair. Cela vous évitera de commettre l’erreur la plus bête qui soit: se tromper de pari. Malheureusement, c’est une bêtise, bien plus courante qu’on ne le pense, et très frustrante. Notre conseil est qu’à ses débuts, il faut prendre le temps de bien comprendre toutes les conditions du pari souhaité. Prendre 15 secondes de réflexion avant d’enregistrer votre sélection, vous fera économiser de l’argent.

2. Comprendre le principe d’une cote et de rendement

En tant que débutant, il faut bien distinguer cote et rendement d’un pari. La cote vous donne le gain total avec votre mise incluse dedans. Tandis que le rendement vous indique le bénéfice réel engrangé grâce à votre pari. Pour être plus clair, voici un exemple:
Vous misez 100€ sur une cote à 1.30, votre pronostic est gagnant, le bookmaker vous indique vous avez gagné 130€. C’est INEXACT! En réalité votre bénéfice n’est que de 30€. Mais bien sûr votre mise initiale est rajoutée au montant du pari, voilà pourquoi on vous indique un gain total de 130€.

Il est très important de distinguer cote et bénéfice réel, afin de bien évaluer le rapport risque/profit. En fait le bookmaker surestime volontairement vos profits potentiels, et le parieur novice doit en prendre conscience.

3. Délimitez votre capital

Avant de se lancer dans le betting, il faut définir un capital alloué à cette activité. On l’appelle bankroll (notée BK). Elle doit correspondre à votre budget, sans vous gêner pour faire face aux dépenses de la vie quotidienne. C’est une somme que chaque parieur doit évaluer en fonction de ses contraintes personnelles.

Il n’y a pas de règles précises en la matière, mais il faut toujours garder à l’esprit que rester maître de sa BK est fondamental pour ne pas avoir de très mauvaises surprises. Les jeux d’argent peuvent avoir des conséquences financières très graves; notre conseil est de s’en tenir strictement à sa BK, tant qu’on a pas plusieurs années d’expérience dans les paris.

Notre Top 3 des meilleurs bonus bookmakers

Le 1er pari remboursé en CASH s’il est perdant jusqu’à 100€!
Idéal pour tenter une grosse cote
Paris offerts du même montant que votre 1er pari, qu'il soit perdant ou gagnant, jusqu'à 100€. Idéal pour parieur régulier
ParionsSport rembourse votre 1er pari s'il est perdant jusqu'à 150€, en freebet. Idéal pour parieur régulier

Voir notre comparatif bookmakers complet

4. Commencez petit

On entend très souvent: « c’était un pari facile, j’aurai du tout mettre dessus ». A postériori, chaque pari gagnant est très facile à trouver et chaque pari perdant est dû au manque de chance. C’est une idée commune très répandue chez les novices, mais fausse, et qui conduit quasiment tout le temps à une évaporation de votre bankroll sur le long terme. Pariezmieux.com conseille d’être prudent à ses débuts sur ses mises, et de ne pas dépasser les 5% BK. Retrouvez ici, les principaux systèmes de gestion des mises.

Cela peut passer pour un manque d’ambition; mais hélas, notre expérience nous montre que les inévitables séries perdantes, combinées avec quelques erreurs de débutants, finiront de dilapider votre BK. De plus, tant que l’on est pas complètement familier avec toutes le composantes du betting, il vaut mieux être prudent dans le montant de ses mises.

5. Evitez le live-betting

 

Paris en direct pendant le déroulement de la rencontre en français. Sachez que désormais le live-betting est de loin la source de profit la plus importante des bookmakers. L’ ARJEL ne donne pas de chiffres officiels pour le marché français, mais les forums spécialisés anglo-saxons estiment que les paris en live représentent plus de 50% des mises et presque 70% des profits des bookmakers. La principale explication de ceci est que les parieurs se laissent beaucoup trop influencer par les faits de jeu qui ont eu lieu récemment et perdent la vision globale de la rencontre sportive depuis son commencement.

Par exemple: au basket, une équipe nettement dominée vient de réaliser 3 paniers de suite à 3 points, les mises vont massivement aller sur cette équipe en oubliant que pendant les 2 1ers quart-temps, elle a été très médiocre. En clair, il est plus dur de bien analyser une rencontre sportive en live que pré-match.

6. Prudence avec le cashout

 

Le cashout (voir explications ici) est une fonctionnalité très appréciable pour maximiser ses gains. Mais elle peut s’avérer aussi extrêmement piégeuse. En effet, on voit régulièrement des parieurs débutants cashouter leur pari dès que leur équipe vient d’encaisser un but, voulant diminuer leurs pertes éventuelles. Or dans le sport, il y a fréquemment des retournements de situations. Malheureusement, quand on débute dans les paris, on a souvent du mal à prendre de la distance par rapport au score de l’instant immédiat.

Voilà pourquoi, le cashout peut aussi devenir un cadeau empoisonné. Il est donc préférable, à vos débuts, d’être assez prudent avec cette option et de ne l’utiliser qu’avec parcimonie. Vous serez plus à même de profiter des ses avantages quand vous aurez acquis une plus grande expérience dans les paris.

7. Evitez les paris de type fun

On voit souvent sur les réseaux sociaux des commentaires du type : » je tente cette cote de 30 pour le fun, de toute manière j’ai mis que 2€, c’est pas grave si ça ne passe pas ». Voilà typiquement le genre de paris que le bookmakers adorent et qui s’avèrent être très couteux sur le long terme, pour le parieur. Ceci a été prouvé à maintes reprises par les statisticiens, en particulier pour les cotes supérieures à 10 ( lire ici notre article à ce sujet ). Bien sûr, vous trouverez sur internet des paris gagnants à une cote de 200 ou +. Mais au final, sur le long terme, vous êtes certain de perdre de l’argent, en pariant de ce manière.

Nous recommandons donc au parieur novice, d’éviter les cotes très élevées ainsi que les paris combinés avec de très nombreuses sélections.

8. Adaptez vos paris à votre profil

Chaque individu a son propre caractère. Celui-ci influe (inconsciemment) sur votre manière de parier. Certains aiment la sécurité et choisiront plutôt des petites cotes. D’autres, au contraire, préféreront le montant des gains à la sécurité. Certains seront très sensibles à la variance ( variation de bankroll très importante). D’autres, au contraire, y sont quasiment insensibles., etc… C’est ce qu’on appelle votre profil de parieur (voir ici comment le déterminer ).

Selon nous, pour débuter sereinement dans cette activité, il faut parier en adéquation avec vos goûts et votre nature. En effet, vouloir à tout prix, coller à un type de profil spécifique (du genre serré-agressif, etc…) est le meilleur moyen de multiplier les erreurs.

 

Pariezmieux recommande ce livre pour progresser dans les paris sportifs. 

Romain Bacret, parieur professionnel depuis 10 ans dévoile ses méthodes d’analyses et stratégies qui lui ont permis de réussir dans les paris sportifs.

Voir ce livre

Conclusion

Ces quelques conseils vous permettront à la fois de ne pas commettre d’erreurs très facilement évitables, de comprendre les bases des paris sportifs, et surtout de poser les fondements qui feront de vous, un parieur gagnant dans le futur. Grâce à eux, vous pourrez débuter sereinement cette activité. Après, l’expérience aidant, vous pourrez vous affranchir de certaines règles, et bâtir votre propre système de pari.

Voir aussi

Travailler dans les paris sportifs: les jobs et les carrières possibles

Quand on est passionné par les paris sportifs, on se demande souvent comment on pourrait ...

Pariezmieux.com