Home » Stratégie » Stratégies pour les paris à handicap au football

Stratégies pour les paris à handicap au football

ELe pari à handicap (voir principe ici) a des particularités qui peuvent être utilisées judicieusement pour optimiser son espérance de gain (diminuer les risques et augmenter les profits) grâce à plusieurs stratégies gagnantes.Voici nos conseils, techniques et méthode paris sportifs pour le handicap, au football.

carton-rouge

La large victoire

C’est le cas classique où miser avec un handicap est beaucoup plus rentable que sur un simple traditonnel. Une équipe en forme, avec un très bon effectif, rencontre une équipe moyenne voire faible, et dont les dernières performances n’ont pas été brillantes; une victoire de la 1ère équipe semble acquise, mais les cotes proposées en simple traditionnel sont peu élevées, alors qu’ avec 1 but d’avance en faveur de la plus faible, on a des cotes beaucoup plus attrayantes.
Ex: Juventus Turin/Catania. Une victoire de la Juve semble claire mais en simple la cote est à 1.40 (pas terrible), alors qu’avec +1 pour Catania, la cote est à 2.05 ce qui est plus intéressant. Attention tout de même ,la Juve doit gagner avec au moins 2 buts d’écart pour valider le pari, mais c’est tout à fait envisageable.

La « bête noire »

Même les meilleurs équipes ont leurs « bêtes noires ». C’est-à-dire que si on regarde le passé de leurs confrontations, de très grosses cylindrées font régulièrement de mauvaises performances contre les mêmes équipes, bien qu’étant largement moins biens classées dans le championnat; effet psychologique, jeu caractéristique, superstition, toujours est-il que c’est une réalité du terrain, que les bookmakers prennent souvent très mal en compte. C’est dans ces occasions que le pari à handicap peut être rentable, puisqu’il suffit alors d’un match nul (considéré comme une mauvaise performance pour l’équipe favorite) pour toucher une cote intéressante. Vous pouvez également choisir de faire un handicap remboursé avec la méthode dite de » sécurisation des handicaps« . Cela permettra de diminuer votre risque encouru en cas de match plus serré.
ex: lyon/nul/nice+1
1.95/3.15/2.95
Nice est »la bête noire » de Lyon pourtant habitué à être en tête du championnat, et qui fait régulièrement des contre-performances face à Nice. En jouant Nice+1 il suffit d’un nul ou d’une victoire de Nice pour toucher une cote plutôt intéressante de 2.95. Donc avec la stratégie de la « bête noire », le pari à handicap peut devenir un bon moyen de saisir de belles opportunités avec des risques moindres.

PSG-OM

Les « classicos »

Les « classicos » sont les rencontres entres de grosses équipes habituées à jouer les 1ères places du championnat, et dont les rivalités entre supporters, en font des matchs à ne surtout pas perdre pour chacunes d’elles. Typiquement,il s’agit des matchs PSG/OM , Chelsea/Manchester utd, Barcelone/Real Madrid, Inter Milan/ Milan AC…..Ces rencontres sont en générales très disputées, avec une pression médiatique énorme, et pour lesquelles les supporters ne tolèrent pas la défaite. L’importance de l’enjeu fait qu’ils se terminent souvent par des matchs nuls ou des victoires avec seulement 1 but d’écart.
ex:Real Madrid+1/nul/Barcelone
1.55/3.45/2.45
en jouant match nul à 3.45 on a une cote très intéressante pour un match très serré. D’ailleurs Barcelone a gagné 1-0 ce qui a validé le pari.

L’accumulation de matchs

Pendant les périodes de fortes activités, où beaucoup de rencontres ont lieu, coupes d’europe, coupes nationales, matchs internationaux, les grosses équipes peuvent avoir des baisses de régimes, c’est particulièrement vrai dans le football. Les grosses cylindrées ont des joueurs sollicités en équipes nationales, disputent les coupes d’Europe. Elles y généralement laissent des forces, et peuvent donc se faire surprendre en championnat, du fait de la fatigue ou d’une légère baisse de la motivation, par une équipe de plus faible calibre. Typiquement,c’est en Novembre-Décembre, et en Février-Mars que ces « coups de mou » arrivent. C’est alors que le pari à handicap devient très intéressant.
ex: Manchester Utd/nul/Hull city+1
1.95/3.70/2.85
Manchester avec ses internationaux, sa coupe d’Europe a subi une baisse de régime qui a permis à Hull city de faire match nul à Old Trafford. Avec une cote de 2.85 et un handicap+1, on touche une belle cote avec un risque assez faible compte tenu de l’état de fatigue des « red devils ».

Légère supériorité d’une équipe

C’est typiquement le cas d’un match de mileu de classement de championnat au football. Les 2 formations n’ont que quelques places d’écart en championnat, l’ indice de forme (victoires au cours des derniers matchs) donnent un léger avantage à l’équipe visiteuse par exemple, et leurs effectifs sont de qualité à peu près égale. Il est alors judicieux de miser sur l’équipe visiteuse avec+1, car la probabilité de match nul est moyenne dans ce cas (de l’ordre de 45%), et donc miser sur le nul semble un peu risqué.En revanche, en misant sur l’équipe légèrement supérieure sur le papier avec 1 but d’avance, le risque diminue puisque un match nul ou victoire de celle-ci valide le pari. Bien entendu, la cote va elle aussi baisser tout en restant tout de même « honorable ».
Ex:le match Saint-Etienne(d,v,v,n),14ème reçoit Valenciennes (n,v,v,d) 9ème. Les 2 équipes ont un indice de forme à peu près identique, mais Valenciennes est très légèrement supérieure « sur le papier » à Saint-Etienne. Misez sur VA+1 est une bonne option à une cote de 1.65. Le nul à 3.35 est alléchant mais semble difficile à pronostiquer. D’ailleurs ce soir là Valenciennes à gagner.

Voir aussi

Tennis: les statistiques importantes pour déterminer les values

Au tennis, les statistiques des joueurs sont une aide indispensable pour rentabiliser vos paris. En ...

One comment

  1. Merci pour cet article