Home » Stratégie » Quelques cas où les paris mise remboursée en cas de match nul peuvent être très rentables

Quelques cas où les paris mise remboursée en cas de match nul peuvent être très rentables

Les paris avec mise remboursée en cas de match nul (Draw No Bet en anglais noté DNB) sont des enjeux spéciaux dans lequel vous ne perdez pas votre mise, dans le cas où le match de football se termine avec une égalité de score. Peu de parieurs français les utilisent, mais à l’étranger,particulièrement en Asie, ils sont populaires. Les cotes du DNB sont bien entendu moins élevée que les cotes d’une victoire sèche. Cependant voici une technique permettant de booster ces cotes. Mais le match nul mise remboursée (DNB) a bien des avantages et permet d’obtenir des profits intéressants dans plusieurs stratégies que nous allons détailler.

Les équipes de niveau très proche

Ce sont les matchs de football les plus durs à pronostiquer, car les 2 équipes se valent et trouver un favori clair est diffcile. C’est typiquement le cas, où les 2 clubs ont des statistiques très proches en termes de victoires ou défaites, des classements voisins en championnat, par exemple. La plupart du temps, il vaut mieux ne pas parier sur ces rencontres, et s’intéresser à d’autres matchs.

Cependant, il peut y avoir des indices comme des joueurs blessés de moindre importance ou de dernière minute, des problèmes internes au sein d’un club, des performances nettement meilleure à l’extérieur ou à domicile, etc…, qui vous laisse penser qu’une des 2 équipes à un avantage décent sur l’autre. Alors dans cette configuration, le pari mise remboursée si match nul, devient intéressant. Il permet d’avoir des cotes satisfaisantes au dessus de 1.60, et d’avoir une bonne marge de sécurité face à l’éventualité du match nul.

 

Floyd AYITE - 09.12.2012 - Reims / Bordeaux - 16 eme journee de Ligue 1 Photo : Amandine Noel / Icon Sport

Coupler le DNB avec la victoire

Cette stratégie à pour but de placer 2 paris distincts sur la même rencontre de football. 1 pari sur le DNB et 1 pari sur la victoire sèche. D’après votre analyse pré-match, vous donnez un avantage certain à une des 2 équipes de s’imposer. Sans pour autant que le match soit ultra-déséquilibré car dans ce cas-là, la cote du DNB est vraiment très basse. Cette méthode n’est efficace que si l’avantage que vous pensez qu’une équipe a sur l’ autre, n’est ni trop grand ni trop bas. La mise doit également reflétée votre confiance dans votre pronostic, car le DNB agit comme une sécurité en cas de match nul.

Prenons comme exemple le match Marseille/PSG. Votre analyse vous donne une légère supériorité du PSG, mais vous estimez que le risque d’un match nul est non négligeable. Voici les cotes:
PSG vainqueur @ 1.84 et PSG (mise remboursée en cas de match nul) @ 1.48.

Une bonne stratégie est de miser la même somme sur le DNB et la victoire sèche du PSG. Vous obtenez, alors, une cote moyenne de 1.66, avec une bonne sécurité.

Prenons comme autre exemple le match Lyon/Lille. Lille joue à l’extérieur contre l’un des clubs français avec le plus beau palmarès. Cependant votre analyse pré-match donne un très léger avantage à Lille. Les cotes sont:

2.05 pour Lille (DNB) et 3.45 pour victoire de Lille
Ici, l’avantage que vous attribuez à Lille est léger. Par conséquent, une bonne stratégie est de mettre les 3/4 de votre mise sur Lille(DNB) et 1/4 sur Lille. Ce qui vous fait une cote pondérée de 2.40 assez belle.

 

Betclic est le site qui offre les meilleures cotes sur le DNB.

De plus, Betclic rembourse votre 1er pari s’il est perdant à hauteur de 100€!!

Je profite du bonus Betclic de 100€!

Coupler le DNB avec le match nul

Le gros désavantage du DNB est que si la rencontre se termine sur un score d’égalité, vous ne gagnez rien du tout. Les matchs nuls sont souvent les plus durs à pronostiquer. Mais dans certains cas ce sont des valuebets (lire ici dans notre rubrique stratégies ). C’est, en règle générale, une option assez négligée par les parieurs. Coupler le DNB avec le match nul est une méthode qui se rapproche beaucoup du pari chance double, mais qui permet d’avoir des cotes légèrement supérieures. C’est pourquoi dans la situation de 2 équipes au niveau très proche, il peut être plus judicieux d’utiliser cette stratégie. Par exemple, le match Reims/Toulouse, les cotes sont:

Chance double Toulouse ou nul @ 1.42, Toulouse DNB @ 1.90 et Match nul @ 3.20
D’après votre analyse pré-match, vous pensez que les 2 équipes sont vraiment proches, mais qu’en cas de circonstances favorables, Toulouse peut gagner. Vous avez 100€ à miser, quelle est la façon optimale de placer ses mises?

1er cas

vous misez 100€ sur chance double Toulouse ou nul @ 1.42.
Si Reims gagne vous perdez 100€.
Si match nul ou Toulouse gagne, vous empochez 100*0.42= 42€ de bénéfice.

2ème cas

vous misez 80€ sur Toulouse DNB @ 1.90, et 20€ sur match nul @ 3.20.
Si Reims gagne, vous perdez 100€.
S’il y a match nul, votre pari Toulouse (DNB) est remboursé. Vous empochez alors 20*2.2= 44€ de bénéfice (gain lié au pari gagnant sur le match nul).
Si Toulouse gagne vous empochez 80*0.90-20=52€ de bénéfice. (mise gagnante du Toulouse DNB moins la mise perdante du match nul)

Conclusion

Quelque soit le résultat de la rencontre, vos bénéfices seront plus importants en couplant le DNB avec le match nul, qu’en jouant le chance double, alors que vous aurez misez exactement la même somme. C’est une méthode assez complexe qui nécessite d’ajuster ses mises convenablement en fonction des cotes, mais qui est réellement profitable sur le long terme. Elle s’appuie sur le fait que les bookmakers « écrasent artificiellement » les cotes du chance double car c’est un pari populaire.

pieces
Le DNB en pari combiné

Il faut savoir que lorsque vous faites un combiné, avec à l’intérieur un pari mise remboursée en cas de match nul, et que le match se termine par une égalité, alors c’est comme si vous aviez une cote de 1, les autres paris combinés restant valables. Il est alors très judicieux de faire une combinaison sur plusieurs matchs avec des DNB, chaque pari étant à une cote faible. L’ idéal est de sélectionner des matchs d’équipes que l’on ne voit vraiment pas perdre, mais qui donnent des cotes en DNB autour de 1.20-1.30. En multipliant 3 cotes @ 1.25, on obtient une cote @ 1.95, assez belle. C’est vraiment l’avantage de placer des combinés sur des favoris en DNB. Le risque reste tout de même assez faible grâce à la sécurité du remboursé si match nul, et les cotes peuvent grossir assez fortement, avec l’ effet multiplicateur.

Voir aussi

Challenge Wimbledon: 10000€ à gagner chez Betclic

Du 3 au 16 juillet, le gazon de Wimbledon attend les joueurs de tennis du ...

4 Discussion

  1. Ces types de paris sportifs limites énormément les pertes dans le football.
    Ils sont pour moi les meilleurs moyens d’être gagnant sur le LONG TERME lorsque l’on pari sur le football.
    En ayant pour objectif d’augmenter la fiabilité à ses choix.

  2. Bonjour, pourquoi ne pas avoir soustrait la mise de 20€ sur le nul au bénéfice si nul ? Ce qui donnerait 20*2.2-20 = 24€ de bénéfice net et non 44€.

    • Bonjour Eliot
      Le calcul est bien 20*2.2= 44€ car la cote du match nul est 3.20, donc avec une mise de 20€, le retour est 20*3.20-20, ce qui est équivalent à 20*(3.20-1)=20*2.20 soit 44€.
      Le bénéfice net d’un pari peut être calculé directement en faisant M*(C-1).
      Cdt

  3. Cela dans le but de vous rendre vraiment compte des benefices accumules ou au contraire de vos pertes. Evitez egalement les paris fantaisistes. Misez avant tout sur les valuebet .