Bilan de l’année 2019 des paris : les grands chiffres du secteur

 

D’année en année, le secteur du jeu en ligne gagne en popularité en France, grandement poussé par la croissance rapide et importante du secteur des paris sportifs. Ces chiffres se sont d’autant plus confirmés en 2019 d’après les rapports trimestriels émis par l’ARJEL.

En effet, le secteur du jeu et des paris en ligne se porte très bien. L’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ou ARJEL) l’a confirmé durant toute l’année par le biais de ses rapports trimestriels. Le volume de comptes joueurs actifs n’a pas cessé de croître, avec en moyenne plus de de 2 millions de personnes recensées au total par trimestre. Concernant les différents secteurs, les chiffres d’affaires et mises enregistrées en termes de poker par exemple restent cependant généralement moins importantes et plus lentes que celles générées par le secteur phare, celui des paris sportifs.

Le pari sportif, secteur gagnant

Après une fructueuse année 2018 (surtout grâce à la Coupe du monde de football), l’activité du pari sportif s’est encore plus consolidée en 2019. D’après le rapport de l’ARJEL du 2ème trimestre de cette année, les parieurs de sports en ligne, appuyés par leurs nombreux outils d’aide à la décision tels que des sites de statistiques comme Soccerway, ont mis en jeu environs 1,2 milliards d’euros (chiffre recensé sur les 13 sites agréés par l’ARJEL). Ce résultat est d’autant plus impressionnant qu’il constitue le montant le plus important misé durant un seul et même trimestre depuis l’ouverture du marché, il y a près de 10 ans. Ces chiffres profitent à plusieurs plateformes naissantes ou pionnières du secteur.

En comparant chacun des trimestres par rapport à ceux de 2018, la croissance est encore plus flagrante. Cela est visible rien qu’en prenant l’exemple de la Ligue 1, qui est la compétition qui attire le plus de mises en France. Le championnat a enregistré des hausses des sommes misées de +44%, +48% et +8% respectivement lors des 3 trimestres de l’année 2019. Le football est d’ailleurs le sport qui attire le plus sur les sites de paris en ligne comme Betway. Avec ses multiples stratégies toujours aussi élaborées et complexes concernant les paris, ce sport a attiré près de 2 milliards d’euros à lui seul.

Les grands événements sportifs qui ont boosté l’année 2019

En dehors des valeurs sûres et récurrentes ayant lieu durant chaque saison (tels que les grands championnats, les coupes d’Europe ou des tournois comme Roland Garros et la Ligue des Champions), plusieurs événements sportifs ont aidé à donner un second souffle à l’année 2019 des paris. Parmi eux, la Coupe du monde féminine de football. La compétition, qui s’est déroulée pour la première fois en France cet été, a vu les Etats-Unis soulever le trophée pour la deuxième fois d’affilée. Un résultat qui n’a pas rapporté gros aux parieurs, étant donné qu’une victoire des Pays-Bas en finale était cotée à 11.00 sur certains sites. Toutefois, l’événement a généré un total surprenant de mises pour les paris en ligne de près de 58 millions d’Euros, d’après les chiffres de l’ARJEL. Un succès impressionnant comparé aux 8 millions qui avaient été misés lors de la dernière édition de 2015 au Canada.

Autre événement marquant de l’année 2019, la Coupe d’Afrique des Nations a vu l’Algérie s’imposer, alors que la Copa America a vécu son lot de surprises avec l’arrivée du Pérou dans une finale durant laquelle le score exact aurait pu être, lui au contraire, facilement déterminable (3-1). A l’inverse, les heures décalées des rencontres et le manque de popularité du rugby en France par rapport au football a amoindri le succès à la Coupe du monde de rugby au Japon entre septembre et novembre. Le trophée soulevé par l’Afrique du Sud en finale contre l’Angleterre n’a provoqué que 10,8 millions d’euros misés.

Toutefois, 2019 n’aura pas eu le même impact que l’année précédente. Le secteur du pari sportif a enregistré des chiffres record en majeure partie grâce à la Coupe du monde de football en Russie. En France, le pays des champions du monde, le marché des jeux d’argent à vécu une augmentation de près de 40% du nombre de joueurs inscrits. Mais avec le Championnat d’Europe de football (Euro) qui aura lieu l’été prochain, couplé aux Jeux Olympiques de Tokyo, le futur proche du pari sportif ne pourra être que radieux en 2020, et devrait aider le secteur tout entier à se rapprocher des records atteints l’année dernière.

Voir aussi

JO 1996 à Atlanta, Denis Pankratov et son 100m papillon

Lors des Jeux olympiques d’été de 1996 à Atlanta, nombreux sont les athlètes à s’être ...

Pariezmieux.com